Newsletter

Nouveaux produits, promotions, bons de réduction et la meilleure nutrition et des suppléments de sport dans votre e-mail.

Ingrédients Recherche

Votre Objectif 

Votre Objectif
  • Developper du muscle
    Developper du muscle
    Que veut dire construire du muscle ?
    Il s’agit de booster l’hypertrophie musculaire et d’augmenter le volume des muscles.
    Guide pour construire du muscle :
    Entraînement
    L’entraînement idéal pour activer l’hypertrophie des muscles doit être progressivement plus lourd et dur, afin de permettre que les fibres musculaires réagissent en augmentant leur volume. D’après les études les plus sérieuses sur le sujet, voici le meilleur protocole pour y parvenir :
    • Réalisez une routine où chaque partie corporelle est exercée une fois par semaine.
    • Élaborez une division du corps sur 4 jours. La croissance n'a pas lieu si les muscles et le système nerveux ne peuvent pas récupérer complètement de l'entraînement, alors entraînez lundi, mardi, jeudi et vendredi et reposez-vous le mercredi, samedi et dimanche, la récupération sera ainsi garantie.
    • Réalisez 10-12 séries efficaces (sans compter celles d'échauffement) pour les grands groupes (jambes, dos ou pec) et 8-10 pour les petits (épaules, bras).
    • Utilisez un poids qui ne vous permette pas de surmonter les 8-10 répétitions par série. Et lorsque vous sentez que vous pouvez faire plus de reps, alors augmenter ce poids.
    • Choisissez de préférence les exercices de base ou composés (ce sont ceux qui impliquent plusieurs articulations), parce que ce sont ceux qui permettent d’utiliser le plus de poids et ceux qui activent le plus la production hormonale.
    Alimentation
    L’alimentation la plus appropriée pour construire du muscle doit être riche en protéines, puisque les muscles sont composés uniquement d’eau et de protéines (acide aminés). Au moment de construire du muscle, suivez ces règles de nutrition :
    • Réalisez plusieurs petits repas tout au long de la journée. Si possible, ingérez des aliments toutes les 3 heures environ, pour que dans la circulation il y ait des nutriments en permanence et les muscles puissent se régénérer durant toute la journée.
    • Assurez-vous que chaque repas inclut une ou plusieurs sources de protéine, comme la viande de bœuf, les volailles (poulet, dinde, autruche), des œufs, poissons, fruits de mer et produits laitiers écrémés.
    • Prenez une quantité similaire d’hydrates de carbone (riz, légumes, pâte, pommes de terre, flocons d’avoine, etc), mais si vous avez vraiment du mal à prendre du poids, alors qu’elle soit supérieure à celle de protéine et si vous avez tendance à grossir facilement, alors que ce soit la moitié des protéines.
    • Réduisez la consommation de graisses au minimum.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Pour construire du muscle, les suppléments nutritionnels les plus utiles sont de trois types :
    • Apport de protéines.
    Les shakers de protéines constituent une véritable nécessité. Choisissez des formules où prédominent les protéines (au-dessus de 60 %) et prenez au moins 2 shakers par jour entre les repas, chacun de ces shakers peut compter comme un repas. Un de protéine lente (caséine) avant d'aller dormir peut être de grande aide pour renforcer la croissance nocturne.
    • Apport d’acides aminés.
    Les acides aminés sont le résultat de la digestion des protéines, mais puisque l’on connaît l’importance de certains d’entre eux, en concret pour favoriser la croissance des fibres musculaires et même pour éviter leur dégradation, la science a mis à notre disposition les plus importants sous forme individualisée, comme la glutamine et les BCAA.
    • Activateurs naturels de l’anabolisme.
    Il s’agit d’un groupe de suppléments avec des ingrédients botaniques, extraits de plantes, dérivés d’acides aminés et d’autres molécules plus complexes, qui agissent favorablement sur la capacité de l’organisme pour faire grossir les fibres musculaires, souvent par le biais de l’augmentation de la production des hormones avec activité anabolique.
    Le Tribulus, le fenugrec, la muira puama, la forskoline, l’acétyl-L-carnitine, la rodiola rosea, le complexe ZMA, entre beaucoup d’autres sont les ingrédients que vous devez chercher séparément ou en combinaisons spécifiques.
  • Améliorer l’entraînement
    Améliorer l’entraînement
    Que signifie améliorer l’entraînement ?
    Il s’agit de suivre un protocole qui permet d’augmenter le niveau de rendement durant une séance d’entraînement.
    Guide pour améliorer l’entraînement :
    Entraînement
    Pour améliorer l’entraînement, vous devrez tenir un journal où vous notez ce que vous faites à chaque séance et les objectifs à court et moyen terme que vous souhaitez atteindre. L’effort doit toujours être progressif et plus grand, mais dans des limites raisonnables et parmi les variables du progrès, vous devez contempler la surcharge (l’augmentation lente du poids), la hausse des répétitions avec un même poids et également augmenter le volume de travail, c'est-à-dire la quantité de travail totale réalisée durant une séance. Un autre facteur de grande importante est d'essayer de faire le même travail en moins de temps, par exemple en réduisant petit à petit le temps de repos entre séries.
    Tout cela mis bout à bout fera que vos séances d’entraînement seront de mieux en mieux, plus dures et surtout plus productives.
    Le journal est indispensable afin de pouvoir suivre un contrôle et d’évaluer toutes ces variables.
    Alimentation
    Afin de pouvoir travailler au maximum durant l’entraînement, il est indispensable que le corps dispose de bonnes réserves d’énergie, sachant que le meilleur combustible pour les muscles est le glucose que l’on obtient de la digestion des hydrates de carbone ou de celui que les muscles stockent sous forme de glycogène. Par conséquent, les hydrates de carbone ont une place importante dans la diète, tout particulièrement avant d’entraîner. Réaliser un repas d’hydrates de carbone lents 2-3 heures avant la séance d’exercices est important, tout comme prendre une quantité modérée d’hydrates rapides 30 minutes avant.
    Juste après l’entraînement, le corps aura ses niveaux d'énergie à zéro et il se produira un effet compensatoire visant à récupérer l'usure et pour cela, l'organisme cherche à remplir les muscles avec une grande quantité de glycogène, par conséquent, après l’effort, prenez une bonne dose d’hydrates de carbone rapides pour accélérer la récupération et les réserves de glycogène.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Les suppléments idéaux pour améliorer l'entraînement se divisent en 5 catégories ;
    • Apport de glucose et d’hydrates de carbone
    Cherchez des suppléments qui apportent des hydrates de carbone lents et rapides à prendre avant l'entraînement et seulement rapides après la séance.
    • Stimulants du système nerveux central
    Le plus connu de ce type d’ingrédients est la caféine, qui augmente l’énergie nerveuse et mentale, mais il y a plein d’autres composés de ce genre comme la guarana, la synéphrine, le gingembre, et thé vert, etc.
    • Amélioration de la force
    Il existe certains composants capables d’augmenter la force contractile du muscle, comme l’inosine, la créatine, etc.
    • Augmentation de la vasodilatation et production d’oxyde nitrique
    Plusieurs types d’acides aminés et autres composants (comme la citrulline) ont la particularité d’élargir les vaisseaux sanguins permettant une meilleure circulation sanguine vers les muscles durant l’effort et par conséquent l’apport d’oxygène et de nutriments est plus important, et l’élimination des résidus de la contraction musculaire s’évacuent davantage, ce qui améliore substantiellement le rendement des muscles.
    • Agents qui retardent la perception de la fatigue et l’acidité musculaire
    Le travail musculaire brûle l’énergie et l’oxygène et cela augmente la concentration d’ions et produit une grande acidité qui engendre brûlures et épuisement du muscle. Des agents amortisseurs de l’acidité comme la beta alanine et la carnosine, permettent de retarder l’acidité musculaire et par conséquent de continuer de faire des répétitions avec un poids déterminé, ou même pouvoir utiliser un poids plus gros.
  • Augmenter l’endurance
    Augmenter l’endurance
    Que signifie améliorer la résistance ?
    Améliorer la résistance implique de prolonger la capacité d’effort en maintenant un niveau d’intensité optimum.
    Guide pour améliorer la résistance :
    Entraînement
    L’entraînement pour améliorer la résistance doit être progressivement plus long et prolongé dans le temps. Dans n’importe quel sport, l’apparition de la fatigue va de pair avec une chute de l’habilité technique, simplement parce que le corps et les muscles ne peuvent pas être précis quand ils sont épuisés.
    Par conséquent, vous devrez faire en sorte d’augmenter la durée de l’exercice pour que le système cardiorespiratoire se renforce et soit plus efficace pour apporter l’oxygène et évacuer les produits de résidus.
    L’exercice aérobie ou cardiovasculaire est celui qui vous permettra le mieux d’augmenter votre capacité cardiorespiratoire, de telle sorte que vous puissiez réussir à réaliser une grande quantité d’effort physique sans montrer à peine de signes de fatigue.
    Alimentation
    Pour se créer une grande résistance physique, il faut être bien alimentés et suivre une diète équilibrée qui évite tout carence, en particulier de vitamines et de minéraux.
    Dans la mesure où le nutriment énergétique prédominant du corps sont les hydrates de carbone, assurez-vous de suivre une diète où les aliments comme le riz, les légumes, les pâtes, les pommes de terre, les flocons d'avoine, les céréales, les pains complets, etc. Toutefois, on sait que le corps utilise les hydrates de carbone comme combustible durant les premières phases de l’activité physique, mais au fur et à mesure qu’elle se prolonge, le combustible s’obtient d’un mélange de graisse et d’oxygène.
    Par conséquent, les bonnes graisses jouent un rôle essentiel dans la résistance physique, parce qu’elles apportent 9 calories au lieu de 4 des hydrates de carbone, ce qui signifie qu’elles peuvent fournir 225 % de plus d’énergie, donc incluez des graisses salutaires dans la diète comme les fruits secs, l'avocat, les poissons gras et les huiles végétales.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Lorsque vous essayez d’augmenter la résistance physique, nous pouvons répartir les suppléments idéaux en 5 groupes :
    • Vitamines et minéraux
    C’est possiblement le groupe le plus important, puisque sans la présence correcte de vitamines et minéraux, le corps n’est pas capable de métaboliser les aliments et d’en extraire l’énergie. En particulier, les vitamines du groupe B sont indispensables et une dose supplémentaire de fer et de vitamine E augmentent la résistance.
    • Apport d’acides gras
    En plus du fait que l’organisme en ait besoin pour fonctionner correctement, ils augmentent également la résistance à l’effort prolongé.
    • Foie séché
    Le foie séché est très riche en protéines (plus de 70 %), ainsi qu’en vitamines du groupe B, en acides nucléiques et tout particulièrement en fer sous forme hémo, qui est la forme que le corps utilise pour former l’hémoglobine, qui est le facteur sanguin qui transporte l’oxygène dans le sang. La consommation de foie séché augmente remarquablement l’hématocrite de manière naturelle (moins que ce que le fait l’hormone érythropoïétine, la fameuse EPO qui est utilisée comme doping par certains athlètes de fond), mais ses effets se ressentent en quelques jours seulement.
    • Boisson d’électrolytes
    Les activités de longue durée provoquent une grande perte d’eau et de sels minéraux, par conséquent il convient de rétablir les liquides par une boisson qui contienne des électrolytes.
    • Supplément thermogénique
    Si un supplément thermogénique est efficace, il favorise l’utilisation des graisses comme combustible principal au détriment des hydrates de carbone, par conséquent, il peut aider à ce que le corps commence avant à « puiser » dans les réserves de graisse, en préservant ainsi les hydrates de carbone, ce qui équivaut à prolonger l’énergie.
  • Gagner de la force
    Gagner de la force
    Que veut dire gagner de la force ?
    Il s’agit de pouvoir augmenter significativement la capacité d’augmenter les poids de plus en plus lourds dans tous les exercices.
    Guide pour gagner de la force :

    Entraînement

    Toutes les études mettent en avant que lorsque l'objectif est d'augmenter les niveaux de force, il faut s'entraîner avec des séries de peu de répétitions, soit 3-5 reps, le nombre idéal pour maximiser la réussite.

    Donc si vous allez faire un cycle d’entraînement de force, suivez le protocole ci-dessous :

    • Utilisez principalement des exercices composés (les multiarticulaires), où plusieurs articulations interviennent, parce qu’ils permettent de soulever des charges supérieures.

    • Échauffez très bien avec des poids légers et ensuite réalisez de multiples séries d’un même exercice, mais ne faites à aucun moment plus de 5 répétitions.

    • Ne faites pas de répétitions forcées, car les études ont démontré être contre-productives pour le gain de force pure.

    • Reposez-vous au moins 3 minutes mais pas au-delà de 5 entre les séries les plus lourdes.

    • Entraînez chaque partie corporelle une seule fois par semaine.

    Alimentation

    L’alimentation durant un cycle d’entraînement de force doit être très abondante en calories, ainsi qu’en hydrates de carbone, protéines et modérées en graisses.

    Suivez le protocole d'alimentation suivant :

    • Réalisez plusieurs petits repas tout au long de la journée. Si possible, ingérez des aliments toutes les 3 heures environ, pour que dans la circulation il y ait des nutriments en permanence et les muscles puissent se régénérer durant toute la journée.

    • Assurez-vous que chaque repas inclut une ou plusieurs sources de protéine, comme la viande de bœuf, les volailles (poulet, dinde, autruche), des œufs, poissons, fruits de mer et produits laitiers écrémés.

    • Prenez une quantité similaire, voire même un peu supérieure d’hydrates de carbone (riz, légumes, pâtes, pommes de terre, flocons d’avoine, etc).

    • Maintenez une consommation optimale de bonnes graisses (fruits secs, avocats, poissons et huiles), mais modérez au maximum les saturées (malbouffe).

    Les meilleurs suppléments pour cet objectif

    Durant un cycle pour gagner de la force, vous trouverez les suppléments de ces 3 groupes de grande utilité :

    • Un shaker pour gagner du poids qui apporte beaucoup de calories, parce que l’augmentation du poids corporel est accompagnée d’une hausse de la force.

    • Ingrédients qui renforcent la force contractile, comme la créatine, l’inosine, ainsi qu’une molécule composée qui a démontré dans des études universitaires pouvoir augmenter la force de jusqu’à 10 % (l- arginine, acide alpha cetoïsocaproate calcium, glycine (GAKIC)).

    • Des substances qui retardent l’acidité musculaire comme la beta-alanine ou la carnosine et permettent de réaliser certaines répétitions de plus avec le même poids.

  • Gagner du poids de corps
    Gagner du poids de corps
    Que veut dire gagner du poids et du volume ?
    L’objectif dans ce cas est celui d’augmenter le poids corporel, en même temps que le volume général.
    Guide pour gagner du poids et du volume :
    Entraînement
    Lorsque l’on essaie d’augmenter le poids corporel, il faut s'entraîner avec des séries de peu de répétitions, 5-8 est le rang le plus efficace pour cette fin, parce que ce rang de répétitions permet d’augmenter la force mais aussi d’activer l’hypertrophie musculaire.
    Par conséquent, si vous cherchez à augmenter votre poids corporel, suivez le protocole ci-dessous :
    • Utilisez principalement des exercices composés (les multiarticulaires), où plusieurs articulations interviennent, parce qu’ils permettent de soulever des charges supérieures.
    • Effectuez 3 exercices différents pour les grands groupes et 2 pour les petits.
    • Échauffez très bien avec des poids légers et ensuite réalisez 3-5 séries d’un même exercice, mais ne faites à aucun moment plus de 8 répétitions, ni moins de 5.
    • Ne faites pas de répétitions forcées, car les études ont démontré qu’elles conduisaient facilement au surentraînement et par conséquent à la stagnation.
    • Reposez-vous au moins 3 minutes entre les séries les plus lourdes et 2 entre les autres.
    • Entraînez chaque partie corporelle une seule fois par semaine.
    Alimentation
    L’alimentation pour gagner du poids et du volume doit être très abondante en calories, ainsi qu’en hydrates de carbone, protéines et modérées en graisses.
    Suivez le protocole d'alimentation suivant :
    • Réalisez plusieurs petits repas tout au long de la journée. Si possible, ingérez des aliments toutes les 3 heures environ, pour que dans la circulation il y ait des nutriments en permanence et les muscles puissent se régénérer durant toute la journée.
    • Assurez-vous que chaque repas inclut une ou plusieurs sources de protéine, comme la viande de bœuf, les volailles (poulet, dinde, autruche), des œufs, poissons, fruits de mer et produits laitiers écrémés.
    • Prenez une quantité supérieure d’hydrates de carbone (riz, légumes, pâtes, pommes de terre, flocons d’avoine, etc) à l’ingestion de protéines.
    • Maintenez une consommation optimale (environ 20 % des calories totales) de bonnes graisses (fruits secs, avocats, poissons et huiles), mais modérez au maximum les saturées.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Pendant votre augmentation de poids corporel, vous trouverez les suppléments suivants de grande utilité :
    • Shaker weight gainer, qui doit être équilibré en macronutriments et doit apporter suffisamment de calories.
    • Un complément d’enzymes digestives, puisqu’elles faciliteront la digestion et par conséquent la meilleure absorption des nutriments.
    • Prenez un complexe multivitaminique et minéral pendant les repas.
    • Une cuillerée d’huile MCT (ou plusieurs capsules huileuses) apportent 9 calories par gramme mais ce type d’huile moléculairement altéré ne peut pas se transformer en graisse corporelle, en revanche il contribue à gagner du poids.
    • Ingérez un shaker d’hydrates de carbone qui inclut d’autres agents pour activer l’hydratation cellulaire (comme créatine, glutamine, ribose, etc) avant et après l’entraînement, parce qu’il favorise la récupération, le stockage du glycogène et l’hydratation cellulaire augmentera considérablement le poids corporel et activera la synthèse de protéines. Il constitue également une autre forme d’augmenter l’absorption de calories.
  • Perdre du gras
    Perdre du gras
    Qu’est-ce que cela veut dire ?
    C’est un des objectifs les plus poursuivis par les culturistes et enthousiastes du fitness et il s’agit de réduire les réserves de graisse sous-cutanée pour laisser apparaître les muscles dans tous leur détail, dureté et splendeur.
    Guide pour perdre de la graisse :
    Entraînement
    Pour accélérer l’élimination du tissu adipeux, il y a deux types d’exercice de même importance : le cardiovasculaire et l'exercice de poids.
    • Exercice cardiovasculaire
    L’exercice cardiovasculaire (ou aérobie) constitue un outil très efficace pour réduire les dépôts de graisse sous-cutanée, pour deux raisons principales, 1) parce que le corps dérive l’énergie durant cette activité des graisses et les détruit pour les utiliser comme combustible énergétique, 2) parce que l’activité cardiovasculaire augmente le rythme cardiorespiratoire mais aussi métabolique, de telle sorte que l’organisme brûle plus de calories durant toute la journée.
    • Entraînement avec poids
    L’entraînement avec poids favorise l’acquisition de plus de masse musculaire et il est scientifiquement démontré que le muscle est un tissu métaboliquement actif qui consomme des calories (énergie) même au repos, donc entre deux personnes du même poids corporel, celle dont la masse musculaire est plus importante brûlera plus de calories même sans faire d’exercice et cela signifie qu’elle sera plus disposée à se maintenir définie même si elle mange plus.
    Alimentation
    Au moment d’éliminer la graisse, l’alimentation a un rôle crucial, puisqu’elle constitue le facteur déterminant, toutefois, il y a encore beaucoup de confusion sur le sujet. Pour que le corps ait recours à ses dépôts de graisse, il faut qu'il se trouve en déficit calorique, c'est à dire qu'avec ses activités, il dépense plus de calories que celles qu'il ingère avec les aliments. Toutefois, si la réduction de calories est excessive, alors le métabolisme en tant que mécanisme de défense diminuera le rythme et dépensera de moins en moins. Donc, vous devez utiliser une approche multiple qui prenne en compte les points suivants :
    • Réduisez la consommation de graisse, puisque c’est le nutriment qui apporte le plus de calories (9 par gramme).
    • Minimisez la consommation d’hydrates de carbone parce que ce nutriment favorise la libération d’insuline, une hormone qui, entre autres choses, favorise la création d’adiposité et empêche également sa destruction. En plus, en réduisant la présence d’hydrates de carbone, qui constitue le combustible principal, le corps cherchera une autre alternative et aura recours à dégrader le tissu adipeux.
    • Réalisez de multiples repas tout au long de la journée pour atteindre deux objectifs, 1) éliminer l'apparition de la faim qui ne vous aidera en rien à suivre une diète saine, 2) à chaque fois que vous ingérez des aliments, le métabolisme s'accélère et une partie de cet apport calorique est brulé afin d'assimiler les aliments.
    • Élevez un peu la consommation de protéine pour plusieurs raisons, 1) pour compenser la réduction calorique, b) pour préserver la masse musculaire, c) parce que la protéine rassasie et contrôle la faim, d) en plus elle augmente le rythme métabolique parce que sa digestion est complexe.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Il existe plusieurs types de suppléments qui peuvent vous être utiles à l'heure d'activer l'élimination de la graisse.
    • Un supplément thermogénique qui accélère le métabolisme et favorise l’utilisation de la graisse comme source d’énergie.
    • Un bloqueur de l’absorption des graisses.
    • Un inhibiteur de l’enzyme citrate liase qui évite que les hydrates de carbone puissent se convertir en graisse corporelle.
    • Un composant particulier qui puisse maintenir sous contrôle les niveaux d’insuline, qui est l’hormone chargée de créer les réserves de graisse corporelle.
  • Bien-être
    Bien-être
    Que veut dire santé et bien-être ?
    Il s’agit principalement d’éviter des carences ou déficiences nutritionnelles qui peuvent à la longue provoquer une diminution de l’état général de santé et de bien-être physique.
    Guide pour favoriser la santé et le bien-être :
    Entraînement
    Le meilleur exercice destiné à maintenir des niveaux de conditionnement physique optimum, ainsi que le tonus et le volume des muscles, la santé osseuse et un bon état cardiovasculaire est de compléter l’activité cardiovasculaire avec l’entraînement de poids.
    Pour atteindre un bon degré de conditionnement physique, vous devez vous exercez au moins trois jours par semaine et réaliser une séance de poids qui comprenne des exercices qui affectent les groupes principaux, comme les jambes, le dos, les pecs et les épaules, avec un peu de travail pour les bras et pour la zone moyenne, en réalisant des séries de 10-12 répétitions et par la suite effectuez une séance de cardio de 30 minutes. Vous pouvez faire l’activité aérobie en alterné le matin ou la substituer par l’exercice à l’air libre ou la pratique d'une autre activité sportive.
    Alimentation
    L’alimentation doit être équilibrée, sans excès ni carences et vous devez faire en sorte qu’aucun nutriment essentiel ne manque dans la diète.
    Réalisez les trois repas principaux et incluez-en deux plus frugaux, un dans la matinée et un autre à l’heure du goûter. Le dîner doit être léger.
    Buvez de l’eau en abondance, en particulier en dehors des repas.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Il existe une grande variété de suppléments qui sont de très bons co-adjuvants de différentes fonctions organiques. Voici les principaux :
    • Un complexe multivitaminique et minéral pour garantir qu’aucune déficience ne se produise.
    • Un complexe d’acides gras, qui résulte essentiel pour le cerveau et autres fonctions.
    • Un complexe d’enzymes digestives pour favoriser la digestion des aliments.
    • Un supplément prébiotique qui favorise la repopulation de la flore intestinale.
    • Un supplément antioxydant pour combatte les radicaux libres.
    • Un protecteur hépatique qui contribue au bon fonctionnement du foie, qui est le laboratoire chimique de l’organisme.
    • Un complexe articulaire, qui permet la régénération et bon état des ligaments, tendons et cartilages.
  • Contest preparation
    Contest preparation
    Qu’est-ce que cela veut dire ?
    Il s’agit de manipuler certains protocoles pour faire une meilleure prestation durant une compétition physique ou sportive. 
    Guide pour préparer la compétition :
    Entraînement
    L’entraînement dépendra du type de compétition sportive qui vous correspond, mais dans tous les cas, un facteur commun sera que durant les semaines préalables, vous allez devoir augmenter l'intensité pour que le jour de l’événement, vous soyez dans votre meilleure condition possible.
    Pour les culturistes et compétiteurs de fitness, leur objectif est de faire ressortir les muscles sans graisse ni eau, afin de les présenter durs et secs.
    Dans ce cas, ils augmentent radicalement l’exercice aérobie mais aussi celui de poids, en faisant en sorte de faire travailler tous les groupes depuis divers angles afin de monter sur scène avec le niveau de graisse sous-cutanée le plus faible possible.
    Alimentation
    Si la compétition est de rendement physique, comme la natation, la course, etc, alors l’alimentation doit être plus généreuse en apport énergétique au fur et à mesure que la date de l’événement approche, en revanche, s’il s’agit d’une compétition physique, de culturisme, alors l'alimentation est plus restrictive afin de réduire les réserves de graisse corporelle et même s’il n’y a pas une règle fixe exacte pour tous, dans ce cas, l’alimentation est toujours très pauvre en graisses, assez limitée en hydrates de carbone, mais modérément élevée en protéines.
    Les meilleurs suppléments pour cet objectif
    Les suppléments qui peuvent être plus utiles en vue d’une compétition, dépendront du type de compétition, alors pour simplifier, nous classeront les compétitions en deux types :
    • Compétition de rendement physique
    Dans le cas de chercher à augmenter le rendement physique durant une épreuve physique, vous pouvez utiliser les suppléments suivants :
    • Un qui apporte des substances énergétiques, comme les hydrates de carbone, les électrolytes et même un peu de graisse s’il s’agit d’une activité de fond.
    • Dans le cas d’une compétition d’effort explosif et bref, alors choisissez-en un qui apporte des hydrates de carbone rapides, ainsi que de la créatine, de la carnitine et de la beta-alanine. Un thermogénique vous servira également d’aide, puisqu’il donne un « coup de fouet » d’énergie physique et nerveuse.
    • Compétition de développement et aspect physique (culturisme)
    Dans le cas d’une compétition d’aspect physique, que l’on évalue par le volume musculaire et l’absence de graisse et d’eau, la manipulation de l’aspect des muscles devra se faire quelques semaines avant, donc arrivé au dernier jour, voici les suppléments idéaux à prendre :
    • Un supplément d’hydrates de carbone à prendre par petites gorgées très fréquemment afin de terminer la surcharge d’hydrates et de produire l'augmentation temporelle des muscles.
    • Une formule vasodilatatrice qui favorise l’augmentation des veines et vaisseaux sanguins, ce qui contribue à améliorer l’aspect visuel des muscles.
    • Un diurétique qui aide à expulser l’eau qui est retenue sous la peau, ce qui confère un aspect plus dur et une meilleure sèche au muscle.
    • Une huile auto-bronzante au séchage rapide pour fournir la couleur nécessaire afin de favoriser l’aspect de plus grande définition et contrecarrer l’effet des projecteurs sur scène, qui dans le cas d’une peau blanche, refléterait l’image de muscles mous.
Comparer 0

No products

To be determined Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Prices are tax included

Check out